Blogue

Pile et face : combiner raison et émotion pour réussir en Bourse

Pile et face : combiner raison et émotion pour réussir en Bourse

C’est avec beaucoup d’enthousiasme que je vous annonce que le lancement de mon livre est prévu en octobre. Pour l’occasion, je vous dévoile le titre et vous partage un extrait, parce que je sais que vous mourrez déjà d’envie de le lire!

Pendant mes études secondaires, j’ai participé à Génies en Herbe, un jeu-questionnaire qui conjugue la connaissance et la rapidité. L’objectif est de répondre le plus rapidement possible à des questions sur une panoplie de sujets comme la géographie, la littérature et la politique. Dans mon désir d’excellence, j’ai consacré beaucoup d’efforts et d’heures à mémoriser, entre autres, la capitale des pays, les lauréats de prix Nobel et les événements marquants de l’histoire.

Par exemple, savez-vous qui a effectué le premier vol motorisé et dirigé en avion? On croit à tort que la palme revient aux frères Wilbur et Orville Wright. En fait, le 17 décembre 1903, c’est Orville qui a parcouru une distance de 36 mètres en 12 secondes avant de s’écraser dans le sable. Quelques jours auparavant, lors du premier essai, les frères ont tiré à pile ou face pour déterminer lequel d’entre eux allait s’asseoir dans le monoplace. Wilbur avait remporté le jeu de hasard, mais sa tentative a malheureusement échoué. Orville a donc changé le cours de l’histoire après avoir perdu à pile ou face… Comment se fait-il que ce détail soit passé inaperçu? Selon moi, cet exploit a été le fruit d’une étroite collaboration, et non de la contribution d’un seul frère.

Je me suis inspiré de cette anecdote pour choisir le titre du livre, car le succès des frères Wright s’applique très bien à la Bourse. Pour réussir, certains diront que l’intelligence, l’acquisition des connaissances et les capacités de raisonnement logique suffisent, alors que pour d’autres, la clé réside dans la gestion de soi. Comme vous allez le constater, l’un ne va pas sans l’autre. À l’image d’une pièce de monnaie avec son côté pile et son côté face, la combinaison du savoir et du savoir-être est essentielle pour réussir en Bourse.

Restez à l’affût, d’autres détails suivront!

 

Gratitude x 1000

Gratitude x 1000

Bonjour tout le monde,

C’est avec grand plaisir et une immense fierté que j’ai été nommé aux 2019 International Finance Awards pour mon travail de sensibilisation à l’importance du comportement humain à la Bourse auprès de la communauté financière québécoise.

Un merci tout spécial à mes principaux partenaires (Bridgehouse Asset Managers, Desjardins Courtage en ligne, Formax, Groupe Investors, Groupe Ouellet Bolduc et le journal les Affaires) ainsi qu’à ceux et celles qui lisent mes articles et/ou qui participent à mes conférences et mes activités de formation.

C’est un honneur que je partage avec vous tous!

Michel

Bye bye blogue

Bye bye blogue

En ce début d’année, plusieurs personnes ont pris des résolutions afin de réaliser leurs objectifs professionnels (changer d’emploi, démarrer un projet d’entreprise, accroître leur présence sur les réseaux sociaux) ou d’améliorer leur bien-être (perdre du poids, pratiquer la méditation, consacrer davantage de temps à leur famille). Cependant, comme vous vous en doutez, plus de 90 % de ces résolutions seront abandonnées dans les trois prochains mois. Comment peut-on expliquer un tel échec?

Malheureusement, aussi louables soient-ils, ces défis restent souvent coincés à l’étape du désir, du souhait ou du rêve, en raison d’un manque de planification. Ainsi, nous devrions plutôt prendre le temps de les séparer en activités spécifiques, mesurables et réalisables. De cette manière, nous serions capables d’avancer une étape à la fois, d’évaluer nos progrès et, surtout, d’accroître notre confiance en soi. Par exemple, depuis deux ans, j’ai comme projet d’écrire un livre sur l’importance de la prise de décision à la Bourse et dans le quotidien. Or, ce projet est constamment remis à plus tard…

J’ai donc décidé de mettre en pratique le conseil de l’auteur à succès Ryan Holiday : Michel, tu veux écrire un livre, tu n’as qu’à écrire… Pour ce faire, je souhaite rédiger un minimum de 1 000 mots par semaine, ce qui me permettra de terminer mon livre d’ici la fin de l’année. Or, afin d’augmenter mes chances de réussite, j’ai décidé de mettre un terme à mon blogue. Ainsi, je priorise mon projet en créant l’espace nécessaire pour atteindre mon objectif hebdomadaire qui est à la fois spécifique, mesurable et réalisable.

Je profite également de l’occasion pour remercier toutes les personnes qui ont lu, commenté et partagé mes billets, je vous en suis très reconnaissant. Bonne année 2018!

Source
Shane Parrish. Focus to Finish: Goals suck (2/5), Farnam Street, 2 janvier 2018.

Quand on prend davantage soin de sa voiture que de sa santé…

Quand on prend davantage soin de sa voiture que de sa santé…

Avez-vous installé vos pneus d’hiver?

En vertu du Code de la sécurité routière, du 15 décembre au 15 mars, tous les pneus d’un véhicule immatriculé au Québec doivent être conçus spécifiquement pour la conduite hivernale.

Bien sûr, plusieurs automobilistes en profiteront pour procéder à un entretien préhivernal de leur voiture chez leur garagiste ou leur concessionnaire. Il y aura donc une inspection, entre autres, des freins et de l’antipatinage, du système de chauffage, de la direction et de la suspension – l’objectif étant de préparer adéquatement sa voiture pour les joies de l’hiver au Québec.

Maintenant, permettez-moi de vous poser la question suivante : à quand remonte votre dernière visite chez le médecin?

Si vous êtes un homme, il y a de fortes chances que vous ne vous en souveniez plus…

En effet, selon un sondage mené par l’Orlando Health auprès de 1 000 hommes âgés de 18 à 65 ans, seulement 54 % d’entre eux se souvenaient de leur dernier rendez-vous médical. Dans le même ordre d’idées, une étude réalisée par l’American Academy of Family Physicians en 2007 révélait que 55 % des 2 282 sujets masculins interrogés n’avaient pas vu leur médecin lors de la dernière année.

Alors, messieurs, pour 2018, je vous invite à accorder la priorité à votre santé en planifiant, à l’image de votre voiture, un rendez-vous médical pour faire le bilan. Ainsi, vous pourrez prévenir des maladies et peut-être même prolonger votre espérance de vie. En effet, d’après le U.S. Department of Health and Human Services, plus de la moitié des cas de décès prématurés chez les hommes auraient pu être évités par de la prévention.

Si vous souhaitez vivre encore longtemps et en santé, je vous conseillerais donc de prendre soin de vous, tout comme vous le faites pour votre voiture.

D’ailleurs, si vous prévoyez quelques excès durant le temps des Fêtes, évitez de prendre votre voiture, elle profitera également d’un petit congé!

Je profite de l’occasion pour vous souhaiter de joyeuses Fêtes et vous remercier de tout cœur de votre soutien en 2017! Je serai de retour à la mi-janvier.

Sources

Daily Mail Reporter. Men care more about cars than their health because of ‘big boys don’t cry’ syndrome, new survey shows, 13 juin 2011.
Johns Creek Dermatology. Why do Men Take Better Care of Their Vehicles Than Their Health, 29 juin 2014.
Meghan Holohan. Which do you remember best: first car or last doctor checkup? Men say, Today, 9 juin 2015.

Pin It on Pinterest

Share This