Blogue

Bye bye blogue

Bye bye blogue

En ce début d’année, plusieurs personnes ont pris des résolutions afin de réaliser leurs objectifs professionnels (changer d’emploi, démarrer un projet d’entreprise, accroître leur présence sur les réseaux sociaux) ou d’améliorer leur bien-être (perdre du poids, pratiquer la méditation, consacrer davantage de temps à leur famille). Cependant, comme vous vous en doutez, plus de 90 % de ces résolutions seront abandonnées dans les trois prochains mois. Comment peut-on expliquer un tel échec?

Malheureusement, aussi louables soient-ils, ces défis restent souvent coincés à l’étape du désir, du souhait ou du rêve, en raison d’un manque de planification. Ainsi, nous devrions plutôt prendre le temps de les séparer en activités spécifiques, mesurables et réalisables. De cette manière, nous serions capables d’avancer une étape à la fois, d’évaluer nos progrès et, surtout, d’accroître notre confiance en soi. Par exemple, depuis deux ans, j’ai comme projet d’écrire un livre sur l’importance de la prise de décision à la Bourse et dans le quotidien. Or, ce projet est constamment remis à plus tard…

J’ai donc décidé de mettre en pratique le conseil de l’auteur à succès Ryan Holiday : Michel, tu veux écrire un livre, tu n’as qu’à écrire… Pour ce faire, je souhaite rédiger un minimum de 1 000 mots par semaine, ce qui me permettra de terminer mon livre d’ici la fin de l’année. Or, afin d’augmenter mes chances de réussite, j’ai décidé de mettre un terme à mon blogue. Ainsi, je priorise mon projet en créant l’espace nécessaire pour atteindre mon objectif hebdomadaire qui est à la fois spécifique, mesurable et réalisable.

Je profite également de l’occasion pour remercier toutes les personnes qui ont lu, commenté et partagé mes billets, je vous en suis très reconnaissant. Bonne année 2018!

Source
Shane Parrish. Focus to Finish: Goals suck (2/5), Farnam Street, 2 janvier 2018.

Quand on prend davantage soin de sa voiture que de sa santé…

Quand on prend davantage soin de sa voiture que de sa santé…

Avez-vous installé vos pneus d’hiver?

En vertu du Code de la sécurité routière, du 15 décembre au 15 mars, tous les pneus d’un véhicule immatriculé au Québec doivent être conçus spécifiquement pour la conduite hivernale.

Bien sûr, plusieurs automobilistes en profiteront pour procéder à un entretien préhivernal de leur voiture chez leur garagiste ou leur concessionnaire. Il y aura donc une inspection, entre autres, des freins et de l’antipatinage, du système de chauffage, de la direction et de la suspension – l’objectif étant de préparer adéquatement sa voiture pour les joies de l’hiver au Québec.

Maintenant, permettez-moi de vous poser la question suivante : à quand remonte votre dernière visite chez le médecin?

Si vous êtes un homme, il y a de fortes chances que vous ne vous en souveniez plus…

En effet, selon un sondage mené par l’Orlando Health auprès de 1 000 hommes âgés de 18 à 65 ans, seulement 54 % d’entre eux se souvenaient de leur dernier rendez-vous médical. Dans le même ordre d’idées, une étude réalisée par l’American Academy of Family Physicians en 2007 révélait que 55 % des 2 282 sujets masculins interrogés n’avaient pas vu leur médecin lors de la dernière année.

Alors, messieurs, pour 2018, je vous invite à accorder la priorité à votre santé en planifiant, à l’image de votre voiture, un rendez-vous médical pour faire le bilan. Ainsi, vous pourrez prévenir des maladies et peut-être même prolonger votre espérance de vie. En effet, d’après le U.S. Department of Health and Human Services, plus de la moitié des cas de décès prématurés chez les hommes auraient pu être évités par de la prévention.

Si vous souhaitez vivre encore longtemps et en santé, je vous conseillerais donc de prendre soin de vous, tout comme vous le faites pour votre voiture.

D’ailleurs, si vous prévoyez quelques excès durant le temps des Fêtes, évitez de prendre votre voiture, elle profitera également d’un petit congé!

Je profite de l’occasion pour vous souhaiter de joyeuses Fêtes et vous remercier de tout cœur de votre soutien en 2017! Je serai de retour à la mi-janvier.

Sources

Daily Mail Reporter. Men care more about cars than their health because of ‘big boys don’t cry’ syndrome, new survey shows, 13 juin 2011.
Johns Creek Dermatology. Why do Men Take Better Care of Their Vehicles Than Their Health, 29 juin 2014.
Meghan Holohan. Which do you remember best: first car or last doctor checkup? Men say, Today, 9 juin 2015.

Moins facile que ça en a l’air…

Moins facile que ça en a l’air…

Comme la fin de l’année approche et que c’est généralement la période des bilans, j’aimerais faire un retour sur le combat le plus attendu, le plus improbable et le plus lucratif de l’histoire, toutes disciplines confondues. Le 26 août dernier, Conor McGregor, un expert en arts martiaux mixtes et champion de l’UFC (Ultimate Fighting Championship), a affronté le boxeur invaincu Floyd Mayweather dans un combat de boxe.

Malgré un départ prometteur, Conor McGregor s’est incliné par arrêt de l’arbitre (K.-O. technique) au dixième assaut, un résultat peu surprenant. En effet, il s’agissait de son premier combat de boxe professionnel! Heureusement pour lui, il a empoché plus de 100 millions de dollars pour avoir tenté l’expérience…

« Investir à la Bourse, c’est simple, mais pas facile. »
— Warren Buffett

Chaque jour, un grand nombre d’étudiants, de retraités ou de personnes à la recherche d’un nouveau défi professionnel se lancent dans la négociation active, croyant qu’ils connaîtront rapidement du succès. À l’image de Conor McGregor, ils ont l’impression que la transition sera facile, ce qui n’est malheureusement pas le cas.

Selon moi, l’une des principales difficultés est d’accepter le fait qu’il n’existe pas nécessairement de relation de cause à effet qui justifie les mouvements boursiers d’importance. En effet, l’être humain aime comprendre un phénomène en établissant une relation de causalité. L’argument rationnel lui donne alors une impression de contrôle et, par le fait même, lui permet de réagir adéquatement. Je vous pose toutefois la question suivante : ce raisonnement aide-t-il à prévoir le comportement boursier? Je n’en suis pas si sûr…

Qui n’a jamais acheté d’actions d’une compagnie à la suite de la publication d’excellents résultats financiers trimestriels qui, en dépit de cela, ont reculé? À cet égard, l’économiste réputé Robert J. Shiller avance que l’humeur et le comportement des participants de marché expliqueraient plus de 50 % de la volatilité boursière!

Pour composer avec cette réalité, il est primordial de se fier à un processus décisionnel rigoureux au lieu de fonder son opinion sur une nouvelle financière. Ainsi, vous serez moins influencé par les médias financiers. Bien évidemment, pour assouvir notre désir d’établir des liens de causalité, ces derniers n’hésitent pas à évoquer des raisons motivant les fluctuations boursières, un exercice qui s’avère toutefois futile.

Par exemple, en décembre 2003, deux manchettes ont été publiées à une demi-heure d’intervalle par Bloomberg, un fournisseur d’information économique et financière, pour expliquer la réaction des participants de marché suivant la capture de Saddam Hussein, l’ancien dictateur irakien :

13 h 1 – Les cours obligataires américains augmentent; l’arrestation de Saddam Hussein ne freinera pas le terrorisme.
13 h 31 – Les cours obligataires américains baissent; l’arrestation de Saddam Hussein ravive l’appétit pour les actifs plus risqués.

Comme vous l’avez sûrement constaté, Bloomberg n’a eu d’autre choix que de modifier la manchette initiale pour tenir compte du changement de direction des cours obligataires américains.

Il est donc essentiel d’apprendre les principes qui sous-tendent le comportement boursier, sans quoi vous risquez « d’être mis K.-O. », comme l’a été Conor McGregor, une expérience qui sera assurément moins payante…

Sources

Aurélien. McGregor a-t-il la moindre chance de battre Mayweather?, Booska, 24 juin 2017.
Nassim Nicholas Taleb. The Black Swan : The impact of the Highly Improbable, Penguin, 2008.
Raphaël Bergeron-Gosselin. Un sport différent, mais la même confiance pour McGregor, TVA Sports, 16 août 2017.
Robert J. Shiller. Market Volatility, MIT Press, 1989.

Inscrivez-vous à mon infolettre



Pin It on Pinterest

Share This